Méthode d'utilisation des plantes en phytothérapie

Publié le par humusethumeurs

La phytothérapie est le soin par le végétal. Les plantes sont utilisées sous de nombreuses formes et je vais tenter de vous en présenter certaines. Attention cependant: ce n'est pas sans danger et il est bon (je dirais même essentiel) de se renseigner auprès d'un professionnel sur la toxicité d'une plante avant de l'utiliser (par exemple, le millepertuis ne s'utilise pas n'importe comment: certaines parties sont toxiques et  en tisane il dissipe l'effet de la pilule... comme quoi, une plante aussi efficace (et dans de nombreux domaines) peut aussi avoir des contre-indications). Je présente ici des méthodes pour l'utilisation de plantes sèches et fraiches. Je présenterais plus tard la méthode pour l'utilisation d'huiles essentielles et la méthode de leur fabrication.

 

 

L'infusion

Il s'agit tout simplement de mettre les plantes séchées utilisées dans une boule à thé, de la plonger dans un bol et de verser dessus de l'eau chaude. Il ne reste plus qu'à laisser infuser pendant 3 à 4 minutes et à boire. Parfois, pour les cures, l'infusion est à faire pour un à plusieurs litres d'eau.

 

La décoction

Dans ce cas, on plonge les plantes dans une casserole d'eau froide. On porte l'eau à ébulition et on laisse chauffer encore 5 à 10 minutes. On laisse un peu tiédir pour ne pas se brûler lors de la prochaine étape. Il suffit alors de passer la préparation au tamis ou de la filtrer avec un tissu puis de boire la préparation selon la posologie.

 

La gélule

Il s'agit simplement de mettre les plantes dans des gélules, végétales ou animales. Pour cela, il faut utiliser une machine: la machine à capsule. Pour l'utiliser, on achète des gélules, on les ouvre et les incorpore dans la machine. On les remplit de plante en poudre et on les tasse. Enfin, on referme la machine pour faire clipser les gélules. Attention: les gélules sont en gélatine donc les végétar/liens doivent faire attention à bien prendre des capsules en gélatine végétale.

 

La macération (à froid)

Pour cela on utilise environ 200g de plantes séchées et un litre d'huile (l'huile d'olive et de tournesol sont très bien). On place les plantes et l'huile dans un pot fermé hermétiquement, stérile. On le laisse ainsi pendant 3 semaines en le retournant de temps à autre. Une fois le temps passé, on filtre l'huile obtenue à l'aide d'un papier ou d'un tissu et on verse l'huile dans une bouteille ou un pot teinté afin de ne pas laisser échapper les principes actifs. On utilise cette huile de manière cutanée.

 

L'alcoolat.

On plonge des plantes fraiches dans une quantité d'alcool à 90° égale à la quantité de plantes dans un pot hermétique et stérile. On laisse infuser pendant environ une semaine en retournant de temps en temps le pot puis on filtre son contenu dans un récipiant hermétique. L'alcoolat se conserve peu de temps. Pour les plantes ayant une forte absorbtion, on rajoute la moitié de la dose d'alcool déjà mise ou on la double (là encore, il faut se renseigner sur la plante en question et adapter la posologie).

 

La teinture.

On laisse macérer la plante dans de l'eau, de l'ether ou de l'alcool à 60°, à 70° ou à 80°, tout simplement. Les dosages sont de une dose de plante pour 5 d'alcool.

 

Le sirop.

On verse 2 cuillères à café de plantes sèches et 20cL d'eau bouillie (ça se dit?) dans une casserole. On laisse infuser environ vingt minutes puis on filtre l'ensemble dans une nouvelle casserole sur feu doux. On ajoute alors 200g de miel tout en remuant régulièrement pour ne pas faire de "pâté". Une fois cela fait, on verse dans une bouteille la préparation.

 

Le cataplasme.

On laisse tremper les plantes (toujours sèches) dans une solution antiseptique (alcool, antiseptique pharmaceutique). Ensuite, on les filtre, on les broie puis on les incorpore dans une gaze que l'on place sur la zone à traiter. On recouvre ensuite d'un tissu qui maintient le cataplasme en place.

 

La poudre.

Dans de nombreuses utilisation, mettre les plantes en poudre est nécessaire. Pour cela, on utilise un mortier, tout simplement.

 

 

Sources extérieures:

Paganguild

Commentfaiton.com

Publié dans La Nature nous apprend

Commenter cet article

plante phytothérapie 12/12/2013 06:42


On peut obtenir des résultats positifs avec cette plantes,en plus l'article nous montre des methodes d'utilisation

produit naturel 30/07/2013 13:53


Si je comprend bien, toutes les plantes utilisés pour de la phytothérapie sont tous à base de produit naturel.